Egoportraits, Stéphane Martineau

Egoportraits, Stéphane Martineau I paint impermanence by representing the decrepitude of the material, the support, and the subject.

Un Homme Et Son PC
27/09/2020

Un Homme Et Son PC

Photos from Egoportraits, Stéphane Martineau's post
08/07/2020

Photos from Egoportraits, Stéphane Martineau's post

Covid 19 edition
04/07/2020

Covid 19 edition

Egoportraits, Stéphane Martineau's cover photo
11/03/2020

Egoportraits, Stéphane Martineau's cover photo

11/03/2020
02/03/2020

Egoportraits
Stéphane Martineau
2020
Acrylic on canvas, 70 X 100 cm

Acrylic painting on canvas, 70 X 100 cm
29/02/2020

Acrylic painting on canvas, 70 X 100 cm

Acrylic painting on canvas, 70 X 100 cm

29/02/2020
Egoportraits, Stéphane Martineau
29/02/2020

Egoportraits, Stéphane Martineau

29/02/2020
Egoportraits, Stéphane Martineau's cover photo
29/02/2020

Egoportraits, Stéphane Martineau's cover photo

Egoportraits, Stéphane Martineau, Acrylic on canvas, 70 X 100 cm, Berlin 2020
29/02/2020

Egoportraits, Stéphane Martineau, Acrylic on canvas, 70 X 100 cm, Berlin 2020

Adresse

Berlin

Webseite

Benachrichtigungen

Lassen Sie sich von uns eine E-Mail senden und seien Sie der erste der Neuigkeiten und Aktionen von Egoportraits, Stéphane Martineau erfährt. Ihre E-Mail-Adresse wird nicht für andere Zwecke verwendet und Sie können sich jederzeit abmelden.

Service Kontaktieren

Nachricht an Egoportraits, Stéphane Martineau senden:

Kategorie

Egoportraits

French (English below)

Je peins l’impermanence en représentant la décrépitude de la matière, du support et du sujet.

Ce dépérissement s’exprime par la texture traitée en trompe l’œil, tantôt, intégrée à plat sur le support, tantôt suivant le volume du sujet dans une joute ludique de juxtapositions entre représentation de la réalité et la réalité elle-même.

Mon travail est une allégorie mettant en opposition l’impérissable avec le périssable, en proposant des images mettant en contradiction l’instantanéité, l’éphémère jeunesse, la séduction, le désir, répondant aux stéréotypes de beauté que l’on trouve dans l’égoportrait (/selfie) avec le passage et l’outrage du temps, symbolisés par la toile qui semblera déchirée ou désagrégée dans certains tableaux, tandis que la matière, c’est–à–dire la peinture elle-même en tant que médium, semblera décrépie.

Kunst & Unterhaltung in der Nähe